Etude de la fréquence de certains concepts dans les textes officiels entre 1991 et 2000

Jalal Yahia   
 
Agrégé d’EPS


Les textes officiels représentent une référence historique, et un « document », avec le caractère de matière première à étudier avec méthode, pour la compréhension de la pratique de l’éducation physique. Ils traduisent les directives, et les orientations politiques du pays, certain critique leur caractère ambiguë, et vague mais à l’opposé de ce que l’on pourrait penser, c’est ce qui les rends acceptable et donne à l’enseignant un degrés de liberté, une certaine indépendance dans l’exercice de sa fonction. Pourtant comme l'ont montré de nombreux auteurs ces textes ne constituent qu'un "arrêt sur image «, une cristallisation des opinions à l'instant "t".

Les textes officiels représentent des repères dans l’histoire de l’éducation physique et sportive, ces repères peuvent être invisibles, ce qui représente la continuité dans les pratiques pédagogiques de l’EPS, ou ils peuvent être visibles, faisant émerger une rupture.

L’étude de leur évolution peut nous renseigner sur l’identité de l’éducation physique et sportive, les pratiques de l’activité de l’époque et nous clarifie le présent, comme le dit bien Furet (l’atelier de l’histoire, 1982), « l’histoire est l’instrument le moins incertain pour comprendre le contemporain ».

L’étude de l’évolution des textes officiels peut se faire selon une analyse tri – polaire comme l’indique J.M.Delaplace («De quelle histoire parle-t-on ? », l’éducation physique au XXème siècle en France, Dossiers EPS, N°15, 1991) : le pôle des événements, celui des conjonctures et enfin celui des structures. Nous considérons que les structures dans notre recherche constituent les concepts identifiant l’éducation physique et sportive. C’est pour cela que nous allons essayer au cours de cette étude de montrer que la charte nationale de l’éducation et de la formation représente une rupture en histoire récent de l’éducation physique et sportive au Maroc.

La présente étude tentera de démontrer comment la fréquence d’apparition de concepts devenus « classiques », et spécifique à l’éducation physique et sportive dans les textes officiels, peut nous éclaircir les intentions de leurs auteurs, et par suite les moments de rupture et de continuité dans l’histoire de l’éducation physique et sportive, et jusqu'à quel degrés il ont pu prévoir l’avènement du travail par compétence.

Hypothèse :

La charte nationale de l’éducation et de la formation –Janvier 2000- vient métamorphoser la politique de l’éducation physique et sportive au Maroc, d’une éducation physique étroitement amarrée aux valeurs éducatives, à une autre a intérêt sportif.  

Méthodologie :

 

Procédure :

 

Nous avons étudié les textes officiels du Maroc des treize dernières années, notamment les orientation pédagogique nationale de 1991, le levier 12 spécifique à l’éducation physique et sportive de la charte nationale de l’éducation et de la formation sortie en Janvier 2000 et les orientation nationale de Mars 2000. Nous avons choisis des concepts clés qui nous renseignent sur la philosophie des textes et les visions des concepteurs de ces derniers, pour en faire notre champ d’étude.

D’une autre manière, nous voulons étudier la fréquence de ces thèmes dans les textes, et comment ils traduisent les orientations des décideurs, et par la suite l’identité de l’éducation physique et sportive.

Le choix des concepts à étudier s’est révéler très délicat dans la mesure où, ils doivent nous renseigner sur ce que les textes veulent transmettrent comme message. Et en même temps toutes les composantes de la pratique de l’éducation physique et sportive.

La première opération consiste à comptabiliser le nombre d’apparition des items choisis, dans chacun des textes officiels depuis 1991. Plusieurs lecture globale du texte s’est avérée nécessaire pour comptabiliser chaque concept, en second lieu vient une analyse comparative intra et extra textes officiels. Nous avons catégoriser les concepts par blocs sémantiques, ceux qui nous renvoyais à ce qui est éducatifs (Apprenant, enseignant, projet, Enseignement/apprentissage..) et ceux qui nous renseignent sur ce qui est sportif (Activité physique et sportive, détection des talents, développement, acquisition...). Nous allons comparer la fréquence de répétition des items, à l’intérieur des textes officiels pour en dégager l’importance donnée à chacun, et entre les textes afin de déceler les ruptures et les continuités entre ces derniers. Pour faire cette dernière comparaison nous étions dans l’obligation d’introduire une constante d’accord pour objectiver la comparaison, et avoir le même référentiel.


La chronologie de textes officiels de 1991 à nos jours.

 

                                                Janvier 2000                      Mars 2000             Septembre 2001

Les OPN 91                        La Charte nationale          Les Orientations                       Les

                                             De l’éducation et             Spécifiques à l’                   Orientations

                                             De la formation               Enseignement de                Sport scolaire

                                                                                           L’EPS

                                                                                                                               

Résultats :

 

            Les résultats montrent que la rupture est bien là, entre les textes de 1991 et ceux de

Mars 2000. La charte nationale de l’éducation et de la formation de Janvier 2000 est venue changer les visions de l’éducation physique et sportive par suite l’identité même de l’EPS. Dans le graphique1 la fréquence des items relatifs au pôle éducatif (APS, enseignant, apprenant, et projet) est nettement plus importante dans les OPN91 (76.29 fois contre 23 fois au orientations de Mars 2000) que dans la charte ou les orientations de Mars 2000. L’item « apprenant » est citer 35.29 fois dans les OPN91 contre 8.7 fois aux orientations de Mars 2000, cela nous renseigne sur l’importance, et la valeur que prend l’élève dans les textes de 91. Bien que « l’enseignant » est un élément indispensable dans l’action pédagogique, sa réitération dans tous les textes officiels est inférieur l’items « élève » ce qui est naturel depuis la fin des années 1980 où on a commencer à axer la pédagogie sur l’élève.   

Une remarque que nous avons relever dans ce graphique, est que l’APS même si c’est un concept que nous avons catégoriser dans le pôle éducatif, sa fréquence d’apparition à la charte nationale (14.39 fois) est plus important que dans les textes de 1991 (13.19 fois). Ceci ne va guère à l’encontre de notre hypothèse car sa forte apparition s’explique par le penchant vers la sportivisation des pratiques de l’EPS a partir de 2000.

 

 

Graphique 1 :

 

 

Le graphique2 montre que le pôle sportif est devenu privilégié chez les concepteurs dans la charte nationale de l’éducation et de la formation, par contre des concepts nouveaux apparaissent pour la première fois : Détection des talents, recherche au service de l’éducation physique et sportive, environnement. Ceci n’a qu’une seule explication, que les décideur veulent que la décennie 2000  soit axée plus sur le pôle sportif que autre chose.

L’acquisition des habiletés motrice est un concept répéter 9.59 fois dans la charte alors qu’il n’est comptabiliser que 3.2 fois dans les orientations pédagogique nationale. Les auteurs de la charte nationale optent pour une éducation physique où l’acquisition des habiletés motrices prend le dessus sur les principes éducatifs.

Ces résultats confirment l’hypothèse qui stipule que la conception des textes officiels des années 1990 s’intéressaient plus sur ce qui est éducatif. Cette hypothèse qui n’est plus une simple réflexion empirique devient une affirmation scientifique.

La fréquence d’apparition des concepts relatifs au développement, et acquisition des habiletés motrice, ainsi que l’intérêt à la santé des apprenants est plus important dans la charte nationale de l’éducation et de la formation (23.98 fois) par rapport à leurs degrés de répétition dans les textes de 1991 (8.5 fois).

La charte nationale préconise « le développement des connaissances relatives à la santé », tandis que les orientations pédagogiques précisent qu’il faut insister sur « les habitudes de la santé ». Pour ne pas s’intéresser qu’a la fréquence d’apparition du thème « santé », même au niveau de la sémantique, le premier texte à le soucis de développer des connaissances procédurales alors que le deuxième demande aux enseignants de transmettre des connaissances purs et dur.

Graphique 2 :


 

Les items « projet » et « Enseignement / Apprentissage » sont des concepts spécifique à l’éducation et à l’action pédagogique de l’enseignant d’éducation physique et sportive. On remarque sur le graphique 3 que la courbe de la charte remonte de la valeur 0 à une valeur positive, (pour les deux premiers items 0 fois contre 9.59 fois pour l’acquisition et 7.19 fois pour développement). Les deux courbes s’entrecroisent, révélant l’intérêt des OPN91 aux valeurs éducatives à l’opposé de la charte nationale de l’éducation et de la formation qui montre un intérêt significatif aux valeurs sportives.

 

Graphique 4 :

 


Les textes officiels de 1991 préconisent le « développement des capacités » chez l’apprenants, l’intérêt que prend « l’élève » dans ces textes est important dans la mesure ou sa réitération est significative (99 fois dans tous le texte OPN91). « Développer les capacités des apprenants » était une fin en elle même. Par contre dans le levier 12 de la charte nationale de l’éducation et la formation une des finalités de l’éducation physique et sportive est de faire acquérir a l’apprenant les habiletés motrices accompagnées de savoirs relatives à celle-ci, afin de l’habituer à s’intéresser à sa santé, et le rendre capable de s’adapter à différentes situations à long terme. Ce que l’on peut avancer ici est que pour les derniers textes, que cela soit la charte nationale de l’éducation et de la formation, ou les orientations de Mars 2000, l’éducation physique est un moyen privilégier de préparation à la vie, elles recommandent le développement d’habiletés grâce à l’assimilation de connaissances pertinente (M.Morissette 2000). Tous ces ingrédients nous indiquent qu’à l’horizon apparaît l’ombre de directives visant un travail par compétences.

De 1991 à nos jours, les concepts « apprenant » de (35.8 fois en OPN91 à 8.7 en OPN 2000), et « capacité » de (17.8 fois en OPN91 à 1.9 fois en Mars 2000) diminue de fréquence, en contre partie l’item « développement » et « augmenter le rendement » graphique 5. nous avons choisie délibérément ces items parce qu’ils reflètent la progression de la vision des auteurs des textes du soucis de « développer des capacités », au soucis de faire « acquérir des habiletés accompagnées de savoirs » ne serait ce pas un indicateur de prédiction de l’avènement du travail par compétences.

 

Graphique 5 :


Conclusion :

 

            Nous avons démontré toute au long de cette étude que la charte nationale de l’éducation et de la formation est venue en rupture par rapport aux textes de 1991. A travers la fréquence d’apparition des concepts, les auteurs ont traduit leur vision de l’enseignement de l’éducation physique et sportive. Plus la répétition, de l’item est élevée, plus sa valeur institutionnelle est grande. L’orientation sportive que prend l’éducation physique et sportive, s’imprègne sur son identité, et ce qui l’argumente encore plus c’est l’apparition des orientations éducatives spécifique au sport scolaire en septembre 2001. Des textes qui ont pour objectifs le développement de l’éducation sportive, acquisition des savoirs relatifs a la santé et la prévention, encourager tous les élèves à la pratique sportifs régulière.

Nous avons voulu appliquer la même méthodologie à tous les textes officiels du Maroc mais l’évolution sémantique des concepts ne révélera guère les résultats escomptés. C’est pour cette raison que nous avons choisie une période étalé sur quatorze années, une durée relativement courte pour que les concepts aient la même explication que cela soit aux textes de 1991 ou les textes les plus récents.

Comme nous l’avons avancé ultérieurement, la charte nationale de l’éducation et de la formation a vu apparaître de nouveaux concepts révélateurs, dans la mesure où ils nous renvoient à une nouvelle ère sportive de l’enseignement de l’éducation physique et sportive.

Les pratiques de l’éducation physique et sportive voulu par la charte nationale de l’éducation et de la formation peuvent se résumer ainsi : « les enseignants doivent avoir une attention spéciale pour la détection des talents. L’acquisition, développement, et la gestion objective des ressources motrices de l’apprenant, faire aimer la pratique de l’activité physique et sportive pour une meilleur prévention et une bonne santé ».


http://www.tarbiya.ma/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site